Property Times

France : La province fait mieux que l'Ile-de-France - 1S 2015

Publié le

Une étude produite par

Le marché des bureaux a terminé le 1er semestre 2015 sur une note mitigée avec seulement 1,3 million de m² placés, un volume en baisse de 17% en un an. La contreperformance du marché francilien (-22%) et, dans une moindre mesure, celle de Lyon (-32%) pèse à l’évidence sur cette performance nationale. A l’inverse, les bons résultats observés à Rennes (52 500 m², +110%) permettent à la capitale bretonne de pointer en 3ème position du classement des marchés les plus dynamiques en régions.

L’offre de bureaux immédiatement disponible a continué de croître pour atteindre 5,6 millions de m² disponibles mi-2015. Cette hausse s’observe sur l’ensemble des grands marchés alors que les situations sont plus contrastées sur les plus petits marchés. Au-delà des volumes, c’est la qualité de l’offre disponible qui pose aujourd’hui question. Un tiers seulement du volume disponible consiste en des surfaces de bureaux neufs ou restructurés à hauteur de 1,5 million de m², dont 1,1 million de m² situés en Ile-de-France. L’offre tertiaire en régions est donc très majoritairement composée de surfaces de 2nde main, laissant craindre une pénurie de bureaux neufs sur certains marchés. 

Source : DTZ France

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème