Property Times

Région lyonnaise : A la peine... sauf en logistique - 2T 2015

Publié le

Une étude produite par

La demande placée de bureaux recule à nouveau sur le marché lyonnais au 1er semestre 2015 (-32% en 1 an) avec seulement 74 000 m² placés en 6 mois. Le semestre est marqué par un fort recul des transactions de 1ère main (-58% en 1 an) et plus généralement celles d’envergure (-56% en 1 an).

Après deux années de baisse, l’offre immédiate et à 6 mois de bureaux a fortement progressé (+3460% en 6 mois), pour atteindre 407 000 m² fin juin 2015. Plusieurs livraisons du semestre sont venues gonfler l’offre de 1ère main (164 000 m²) ; le stock de 2nde main reste cependant le plus important et concentre 60% de l’offre. Le segment des grandes surfaces parait nettement sur-offreur à l’heure où la demande se contracte. A l’inverse, la pénurie s’installe pour les petites surfaces.

Les valeurs locatives ont reculé ce semestre tant pour les transactions de bureaux neufs (172 €/m²/an, en baisse de 9%) que pour celles de 2nde main (131 €/m²/an, en baisse de 17%). Le prix moyen à la vente des bureaux neufs a également chuté autour de 1 800 €/m² (-26% en 6 mois), en raison d’une concentration des transactions sur les secteurs périphériques. A l’inverse, le prix de vente des locaux de 2nde main, nombreux dans l’hyper centre, enregistre une belle progression ce semestre pour venir se placer à 2 300 €/m² (+14% en 6 mois).

Source : DTZ France

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème