Grand Paris et immobilier d'entreprises : tendances futures - La Défense / Seine Arche / Les Groues

Publié le

Une étude produite par

La Défense, 1er quartier d’affaires d’Europe, a toujours été définie sur le seul périmètre du parvis et des immeubles avoisinants. Alors que le plan initial pour La Défense prévoyait environ 800 000 m² de bureaux, aujourd’hui près de 3,5 millions de m² sont construits.

Pôle d’affaires stratégique à l’échelle de la Région Ile-de-France, La Défense a bénéficié de la mise en place de nombreuses infrastructures routières, autoroutières et ferroviaires (A 14, RER A, métro 1 et tramway T2) qui ont eu un retentissement sur son environnement immédiat en morcelant et dégradant le territoire des villes voisines alors que La Défense en tirait la majorité des bénéfices économiques.

Cependant, La Défense a été victime de son succès, l’afflux quotidien de dizaines de milliers de salariés et de visiteurs ayant entraîné une congestion croissante des transports. Initiée en 1958, La Défense a aussi vu son parc de bureaux vieillir et ne plus pouvoir répondre à la demande des entreprises. Ainsi le quartier d’affaires a, depuis quelques années, essuyé des critiques, quand bien même la majorité des salariés y travaillant manifestaient leur satisfaction.

Source : JLL

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème