Le marché de bureaux en région lyonnaise - 1S 2015

Publié le

Une étude produite par

Le 1er semestre 2015 est marqué par une demande timide. Alors que seulement 21 700 m² avaient été placés au 30 mars, le marché comptabilise au 2ème trimestre un peu plus de 50 000 m² sur la métropole Lyonnaise. Bien que cette deuxième partie d’année montre des résultats en augmentation, la barre des 80 000 m² n’est cependant pas atteinte à fin juin.

Au 1er semestre, la Part-Dieu capte à elle-seule 19 % du marché, tout comme Villeurbanne, qui accueille la transaction d'Adecco sur 12 500 m² (soit 17 % des volumes de l’ensemble du marché en un seul mouvement). On notera parmi les autres bons résultats :

• Le secteur Sud-Est qui per forme lui aussi en comptabilisant 14 % de la demande.

• Le secteur Lyon 6 / Préfecture qui absorbe 10% des volumes (60 % des volumes se sont réalisés sur la cité internationale).

On notera, par ailleurs, le départ timide du secteur Lyon 7 / Gerland qui enregistre seulement 6% de la demande, alors qu’il avait présenté une très belle performance en 2014.

La répartition des valeurs reste relativement similaire à celle constatée au 1er semestre 2014. La moitié des signatures réalisées dans le seconde-main se situent entre 100 € en périphérie et 160 € en centre-ville. La majorité des transactions dans le seconde-main au-dessus de 200 € ont été réalisées sur la cité internationale et quelques adresses de standing en presqu’île.

Dans le neuf, le marché enregistre des valeurs allant de 140 €/m² en périphérie à 260 €/m² en centre-ville. Les valeurs hautes du marché correspondent à des signatures réalisées sur le Be à la Part-Dieu et sur le Milky Way dans le quartier de la Confluence. Sur ces immeubles de dernière génération, des lots ont ainsi trouvé preneur entre 250 et 260 €/m².

Source : Arthur Loyd Brice Robert

 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème