Les Clés du Marché Bureaux

Ile-de-France : de mieux en mieux - 3T 2015

Publié le

Une étude produite par

La période estivale aura été bénéfique au marché des bureaux en Ile-de-France qui clôt le 3e trimestre 2015 sur un volume de demande placée de l'ordre de près de 565 000 m² commercialisés. Le marché retrouve ainsi quelques couleurs et efface peu à peu son mauvais démarrage (412 500 m² placés au 1er trimestre). Au cumul de l'année, les commercialisations de bureaux atteignent 1,5 million de m², en repli de 6 % d'une année sur l'autre. Fait intéressant, le nombre de transactions est, quant à lui, orienté à la hausse, suggérant ainsi une activité transactionnelle plus forte sur les petites et moyennes surfaces alors que, dans le même temps, les mouvements sur des grands gabarits d'immeubles marquent le pas. Depuis le début de l'année, seules 36 transactions de ce type ont été relevées, un chiffre à comparer aux 47 recensées à la même époque l'an dernier. C'est bien le segment des grandes surfaces qui obère aujourd'hui la performance du marché francilien du bureau; son recul de 23 % d'une année sur l'autre tranche avec une progression de l'ordre de 7 % pour les petites surfaces et 9 % pour celles de taille moyenne. Peu de changements en termes de géographie, le marché parisien continue d'afficher une santé insolente (+ 12 % d'une année sur l'autre), alors qu'ailleurs les transactions sont toujours orientées à la baisse, de l'ordre de - 12 % à - 30 % selon les secteurs de marché considérés. Mention spéciale cependant à la Boucle Sud qui, après un début d'année chahuté, retrouve le premier rang, boostée par quelques grands mouvements d'entreprises venues de Paris.

Source : Cushman & Wakefield

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème