Du noeud infrastructurel à la gare-site : Le futur paysage métropolitain du Pont de Bondy

Publié le

Une étude produite par

Aux confins des communes de Bobigny, Bondy et Noisy-le-Sec, le pont de Bondy représente un secteur à enjeux. Il est traversé par le canal de l’Ourcq, qui bénéficie d’une dynamique de mutation urbaine importante puisque ses abords, actuellement occupés principalement par des friches industrielles, font l’objet d’une dizaine de projets d’aménagement ou de transport à l’horizon de 2030, pour un potentiel de 7 000 à 8 000 logements.

Le pont de Bondy constitue par ailleurs un nœud majeur d’infrastructures de transport à l’échelle métropolitaine. Point de passage incontournable pour accéder aux autoroutes A3 et A86 depuis les Villes, il représente aussi un carrefour entre plusieurs autres axes essentiels : RN186, RD3, tramway T1.

Ce positionnement singulier induit plusieurs problématiques : difficultés de circulation, nuisances diverses (bruit, pollution…), déficit d’urbanité.

Source : Direction Régionale et Interdépartementale de l’Équipement et de l’Aménagement d’Ile-de-France (DRIEA)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème