Réussir sa fusion-acquisition

Publié le

Une étude produite par

En Europe, l’activité M&A est portée par la concrétisation de «mégas deals».

Ces grandes opérations sont favorisées par l’activisme accru des actionnaires, des conditions de financement attractives, et le regain de confiance des comités de direction. Ces derniers, après avoir mis entre parenthèses leurs ambitions de rachats pendant les années de récession, souhaitent atteindre une taille critique, afin de consolider leurs compétences, acquérir de nouveaux savoir-faire, accéder à de nouveaux canaux de diffusion.

La tendance n’est cependant pas à l’euphorie. Les entreprises restent prudentes et sélectives, préférant se concentrer sur un nombre réduit d’acquisitions stratégiques.

Source : JLL

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : JLL