France : Point marché commerces - 3T 2015

Publié le

Une étude produite par

Le net ralentissement de l'activité économique française au 2ème trimestre 2015 (0,0 % après +0,7 % au 1er trimestre) explique la légère révision à la baisse des perspectives de croissance du PIB. Avec une hause attendue de 1,1% sur l'ensemble de l'année 2015, l'amélioration par rapport à 2014 (+0,2 %) ne fait toutefois aucun doute.

La décélération de la consommation des ménages a joué un rôle déterminant dans les mauvais résultats du 2ème trimestre 2015. Cependant, sa hausse de 1,6 % sur l'année constituera une nette accélération par rapport à 2014 (+0,6 %). Bien mieux orientés que l'an passé, plusieurs indicateurs permettent en outre de tabler sur une croissance durable des ventes au détail. Ainsi, si le niveau de chômage reste important, le raffermissement de l'activité économique et les effets du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) et du Pacte de responsabilité et de solidarité semblent porter leurs fruits, avec une nette augmentation des créations d'emplois marchands (+ 41 000 postes prévus en 2015 après + 63 000 en 2014). La baisse des cours du pétrole  maintient par ailleursl'inflation à des niveaux très bas, tandis que les gains de pouvoir d'achat sont au plu shaut depuis 2007.

Source : Cushman & Wakefield

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème