Grand Paris et immobilier d'entreprises : tendances futures - Paris Nord-Est / Clichy Batignolles / Docks de Saint-Ouen

Publié le

Une étude produite par

Les sites de Paris Nord-Est (situé entre la Porte de la Villette et la Porte de la Chapelle), de Clichy-Batignolles et de Saint- Ouen sont des quartiers en voie de mutation. On y voit encore cohabiter de l’habitat populaire et des sites industriels en activité ainsi que des immeubles neufs d’habitation et de bureaux. Souvent ces derniers ne sont pas tout à fait en nombre suffisant pour constituer aujourd’hui une polarité tertiaire forte, à l’exception probablement de Saint-Ouen avec le quartier Victor Hugo.

En revanche, ces quartiers qui sont tous marqués par leurs activités industrielles passées, offrent de réelles opportunités de développements de grande ampleur dans un tissu urbain dense. Si la masse critique n’est pas atteinte aujourd’hui, les fonciers mutables offrent de réels potentiels.

Les populations résidentes reflètent généralement encore le passé industriel et ouvrier de ces sites, et la proportion de cadres ou de professions intermédiaires y est souvent inférieure à la moyenne de l’Ile-de-France. Les entreprises qui y installent leurs bureaux sont donc dépendantes de bassins de vie extérieurs et par conséquent de la qualité des transports en commun. Etant situés aux franges de Paris ces quartiers n’ont pas une densité en transports suffisante pour drainer largement et rapidement les populations salariées provenant d’autres secteurs qu’il s’agisse de Paris ou de sa banlieue.

Source : JLL

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème