Mise en oeuvre du schéma directeur îdF 2030. bilan 2014 : premiers résultats

Publié le

Une étude produite par

L'approbation du schéma directeur Île-de-France 2030 (Sdrif 2030), fin décembre 2013, sécurisant le cadre régional de l’aménagement, est un des facteurs de renouvellement des projets territoriaux. Un des constats pour cette première année d’application du schéma directeur est une mise en mouvement inédite des documents d’urbanisme locaux (DUL). Deux cent vingt procédures d’élaboration et de révision des plans locaux d’urbanisme (PLU) ont été prescrites en 2014, notamment pour les mettre en compatibilité avec le schéma directeur. Cette dynamique s’observe sur l’ensemble du territoire, même si elle est un peu plus marquée dans l’espace rural, la disparition des plans d’occupation des sols (POS) ayant été programmée par la loi Alur le 27 mars 20171. Par ailleurs, le territoire régional reste faiblement couvert par des schémas de cohérence territoriale (Scot), et on ne comptabilise à ce jour que deux plans locaux d’urbanisme intercommunaux (PLUi) en élaboration. 

Source : IAU Île-de-France

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : DRIEA, SDRIF, IAU

Sur le même thème