Le marché locatif de La Défense - 3T 2015

Publié le

Une étude produite par

-17% : La Défense affiche encore une nette baisse de l’activité sur les 9 premiers mois de l’année, en dépit du rattrapage permis par les bons résultats observés au 3ème trimestre. Au terme du 1er semestre 2015, le recul de l’activité était encore de -43 %.

La baisse de l’activité transactionnelle était inévitable, tant les volumes placés avaient été élevés en 2014. Elle doit par ailleurs être relativisée : en 9 mois, La Défense atteint d’ores et déjà les niveaux annuels d’activité observés en 2011 ou 2013.

La Défense est structurellement volatile, son marché reposant sur quelques grandes transactions : 5 prises à bail de plus de 5 000 m² ont été enregistrées depuis le début 2015, représentant 41% de la demande placée.

Le marché de La Défense reste néanmoins fragile : aucune très grande transaction (+ de 20 000 m²) n’a été signée cette année ; au moins 2 des 5 grandes transactions de 2015 sortent des pratiques locatives courantes (avec une prise à bail précaire par Allianz et une location du groupe Société Générale au sein d’une tour appartenant au même groupe).

La reprise observée depuis 2014 trouve largement son origine dans les efforts consentis sur les loyers de commercialisation : le positionnement prix reste le critère discriminant sur un marché motivé par la recherche de rationalisation.

Source : Knight Frank

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : Knight Frank

Sur le même thème