Quand la Chine ralentira...

Publié le

Une étude produite par

La problématique grecque a été reléguée au second plan début Juillet, remplacée par les interrogations sur la croissance mondiale, et chinoise plus spécifiquement. Juillet s’avère haussier sur les marchés d’actions, avec une nette surperformance européenne, malgré le recul de -6 % des marchés émergents pénalisés par les inquiétudes sur la croissance chinoise et le net recul des matières premières et du pétrole. La réaction en aout au choc chinois est en revanche sévère pour toutes les bourses!: les marchés actions cèdent -9,1 % en Europe, -6,2 % aux Etats-Unis, -8 % au Japon et à nouveau -9,2 % sur les zones émergentes. 

Source : La Française GAM

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.