Portrait des investisseurs responsables européens

Une étude produite par

L’investissement responsable continue de progresser chez les investisseurs institutionnels européens

Près de 90% des 181 acteurs gérant 7 367 milliards d’euros d’actifs interrogés par Novethic pratiquent au moins l’une des trois principales approches d’investissement responsable : exclusions (sectorielles et/ou normatives), sélection ESG et engagement actionnarial. Près de 40% d’entre eux combinent les trois. La formalisation des politiques d’investissement responsable se systématise puisqu’elle est désormais réalisée par 78% des investisseurs interrogés.Leur capacité d’en rendre compte progresse car le nombre d’investisseurs publiant un reporting sur l’investissement responsable a augmenté de 7 points en 2015.

Les investisseurs européens présentent des niveaux de maturité variable

On peut distinguer trois niveaux de développement dans la communauté européenne des investisseurs responsables, en comparant les niveaux de formalisation des politiques, de déploiement de l’intégration aux diverses classes d’actifs et leur capacité à en rendre compte. La Norvège, la Finlande, les Pays-Bas, le Danemark et la Suède sont des pays où l’investissement responsable est mature. La France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Autriche et la Belgique sont à un niveau intermédiaire. L’Espagne et la Suisse ferment la marche avec un développement encore modéré de l’investissement responsable.

Source : Novethic

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème