On Point

Perspectives entreprises Ile-de-France - 3T 2015

Publié le

Une étude produite par

En dépit des incertitudes économiques pesant sur les marchés émergents, le Climat des Affaires en France a continué de se redresser pour atteindre le cap des 100 points en août. En parallèle, les entreprises ont démontré une activité plus soutenue sur les marchés immobiliers cet été, avec un dynamisme tout particulier des PME et des ETI alors que l’activité des grands groupes demeure en retrait depuis le début de l’année. Les conditions de négociation restent toujours favorables aux entreprises quel que soit le marché, bien que l’offre disponible devienne rare dans Paris.

À l’échelle de la région, l’offre de bureaux immédiatement disponible est repassée en-dessous du cap des 4 millions de mètres carrés disponibles. Le niveau de vacance diminue légèrement pour atteindre 7,4% à l’échelle régionale, et les écarts qui existent entre les marchés ont tendance à s’accentuer.

Le niveau de l’offre dans Paris intra-muros continue de baisser et se situe maintenant en-deçà de ce que l’on considère être le seuil de fluidité du marché puisque l’offre disponible ne représente plus que 10 mois de demande. La plupart des quartiers de Paris sont dorénavant, au mieux à l’équilibre, voire en situation de pénurie et plus généralement le neuf devient rare. Sur la période estivale ce sont 3 nouveaux immeubles qui ont été livrés dans Paris : le « Garance » dans le 20ème arrondissement, développant 20 000 m² entièrement loué au MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR ; « Print » dans le 15ème arrondissement avec 7 500 m² de bureaux disponibles et le 75 rue de Tocqueville dans le 17ème arrondissement avec 5 200 m² de bureaux disponibles. D’ici la fin de l’année, cinq projets de bureaux supplémentaires seront livrés. Parmi les opérations emblématiques annoncées offrant des disponibilités, on pourra retenir « Cloud » dans le 2ème arrondissement qui offre encore 13 000 m² de bureaux disponibles ou encore les « Qu4drans » est et sud dans le 15ème arrondissement, développant plus de 20 000 m² chacun. Ces livraisons interviennent à un moment où la part de l’offre neuve dans les disponibilités parisiennes atteint un seuil très faible, en particulier dans le Quartier Central des Affaires. 

Source : JLL

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème