Baromètre du coût fiscal immobilier 2015

Publié le

Une étude produite par

Le coût total d’exploitation de l’immobilier – qui représente en moyenne 20% des charges d’une entreprise, à hauteur de 5% du chiffre d’affaires – est en augmentation constante chaque année. Cela résulte autant de la hausse des coûts d’occupation (loyer, taxes...) que des coûts des services (charges locatives, nettoyage, déchets, fluides...), notamment en raison du renchérissement des taxes pour les premiers et des coûts de l’énergie pour les seconds.

Le loyer, qui constitue près de la moitié du coût total d’exploitation, est l’indicateur immobilier le plus visible et le plus connu. Les taxes liées au foncier sont beaucoup moins bien identifiées par les services internes, d’autant qu’ils en sous-estiment le poids.

Le baromètre Alma CG du coût fiscal de l’immobilier veut ainsi contribuer à mieux cerner une réalité: les taxes représentent en moyenne 10 à 40% du loyer selon la localisation de l’immeuble. Ce poids est relativement plus lourd en région et a tendance à décroître en valeur relative au regard du niveau de coût des loyers, notamment sur Paris. 

Source : Alma Consulting Group

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.