Les Clés du Marché Bureaux - Ile-de-France 4T 2015

Publié le

Une étude produite par

Quelle fin d'année, quel 4e trimestre 2015 ! Avec près de 709 900 m² commercialisés sur ce seul trimestre, le marché francilien des bureaux achève l'année sur sa meilleure performance depuis fin 2012... Ce très bon résultat permet d'afficher un volume annuel de transactions de 2,2 millions de m², en hausse de 1% par rapport à 2014. Après un 1er semestre difficile, cette remontée spectaculaire des volumes de commercialisation s'explique, in fine, par la conjonction de deux facteurs :

- Tout d'abord la très bonne tenue du marché parisien et plus particulièrement de celui du Quartier Central des Affaires (QCA). La Capitale, toujours très en vogue auprès des entreprises, concentre ainsi 949 000 m² de bureaux placés, soit 43% de la performance régionale. Le QCA conserve sa bonne dynamique sur le créneau des petites et moyennes surfaces et termine l'année sur un volume de 449 000 m² de bureaux placés (+18% d'une année sur l'autre).

- Ensuite le retour en grâce de la Boucle Sud du Croissant Ouest. Suivant une année 2014 en demi-teinte (153 000 m²), ce micromarché revient sur le devant de la scène avec un volume annuel de transactions proche de 293 000 m². Avec 9 mouvements sur des surfaces supérieures à 5 000 m² dont 3 (OCDE, LA POSTE et ACCOR) de plus de 30 000 m², la Boucle Sud retrouve son rang dans le classement des territoires attractifs pour les entreprises. On observe une dynamique similaire sur le secteur Péri Défense où, là encore, les grands mouvements ont fait la différence. A l'inverse, les autres secteurs comme La Défense (141 000 m² placés) ou encore la Première Couronne (183 000 m² commercialisés) ont vu leurs résultats baisser d'une année sur l'autre (-41% et -22% respectivement), et ce principalement faute de transactions d'envergure.

Source : Cushman & Wakefield

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : Cushman & Wakefield

Sur le même thème