Le tissu économique des quartiers de gare de la ligne 16 du métro du Grand Paris - Une présence importante des services publics

Publié le

Une étude produite par

La future ligne 16 du Grand Paris Express reliera Saint-Denis Pleyel à Noisy-Champs, soit dix quartiers situés au cœur de tissus urbains contrastés et peu denses pour la majorité d'entre eux.

En 2012, les quartiers de gare de cette ligne regroupent 68 600 emplois salariés, dont la moitié à Saint-Denis Pleyel. Ce quartier de gare est le seul de la ligne 16 à offrir de nombreux emplois dans les activités tertiaires supérieures.

Les autres quartiers, plutôt résidentiels, se caractérisent pour six d'entre eux par des emplois orientés vers les services publics et pour trois d'entre eux par un tissu économique plus diversifié, avec une majorité d’emplois dans les fonctions industrielles et support et les fonctions commerciales et de services de proximité. Ce contraste entre Saint-Denis Pleyel et les autres quartiers de la future ligne 16 s'accentue sous l'effet de la dynamique immobilière du secteur de Saint-Denis. Toutefois l’arrivée du Grand Paris Express en 2023-2024 devrait constituer un levier de développement économique pour l’ensemble des territoires traversés par la ligne 16.

A la suite des analyses sur le tissu économique des lignes 15 sud et 15 ouest, cette étude apporte des éléments de connaissance du tissu économique actuel des quartiers de la ligne 16 afin de mesurer l’impact du Réseau du Grand Paris Express (RGPE) dans les quartiers qui accueilleront les nouvelles gares. Elle est réalisée en partenariat avec l’Insee et s’inscrit dans la continuité des travaux de l’observatoire des quartiers du Grand Paris avec pour objectif de compléter les analyses réalisées sur les composantes démographiques, sociales et urbaines par une caractérisation économique des territoires.

Source : Apur

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème