Orientations & stratégie

Brouillard

Publié le

Une étude produite par

En dépit d’un rebond technique de fin de mois, le 3e trimestre se solde par un fort recul de l’ensemble des marchés d’actions Monde qui réalisent ainsi la plus mauvaise performance trimestrielle depuis 2011. Les indices européens reculent d’environ 10 %, en ligne avec la tendance mondiale, le S&P 500 amortit modérément le choc avec 7,50 % de repli et les indices japonais et émergents paient le plus lourd tribut. Les bourses font face à une véritable crise de confiance des investisseurs sous l’effet conjugué de doutes persistants sur la croissance mondiale et d’inquiétudes sur l’aptitude des banques centrales à garder la main, crise désormais aggravée par l’émergence de risques spécifiques aigus, comme en témoigne « l’affaire VW ».

Les actifs jugés peu risqués s’apprécient très modestement sur la période et ne jouent donc plus leur rôle de valeur refuge, alors que la volatilité s’accroît sans néanmoins retrouver les niveaux extrêmes atteints fin août. L’équilibrage du risque des portefeuilles est un véritable casse-tête depuis l’été, seul le cash, au prix du renoncement à toute rémunération, permet d’amortir les chocs…

Source : La Française AM

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : La Française AM