Les supérettes à la conquête des grandes villes

Publié le

Une étude produite par

Le paysage du commerce de détail alimentaire a évolué au cours de la dernière décennie. La part relative de la petite surface d’alimentation a diminué au profit des moyennes et grandes surfaces, selon une tendance plus ancienne. L’évolution est différenciée suivant les territoires. Les hypermarchés et les supermarchés sont plus nombreux un peu partout, notamment en périphérie des villes. Ils emploient de plus en plus de salariés : entre 2003 et 2012, ils ont créé 45 000 emplois. Les centres-villes des grandes agglomérations connaissent un véritable renouveau des supérettes avec un gain de 350 établissements sur un total de 750 ouvertures supplémentaires en France entre 2003 et 2012. Les supérettes concurrencent les petites surfaces d’alimentation générale mais constituent une offre commerciale complémentaire aux petites surfaces d’alimentation spécialisée (boucheries, magasins de fruits et légumes, etc.). En moyenne, une supérette emploie cinq personnes, majoritairement des femmes.

Source : Ministère de l'Economie 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème