L’essentiel sur les résolutions climat en AG

Une étude produite par

Novethic recense actuellement 1050 investisseurs mobilisés sur le changement climatique, dont 366 s’appuient sur l’engagement actionnarial pour pousser les entreprises à mieux prendre en compte les enjeux climatiques. Ces investisseurs détiennent collectivement 14700 milliards d’euros d’actifs. Leur engagement prend des formes variées : demandes d’informations, dialogue, exercice des droits de vote et dépôt de résolutions. Cette stratégie est privilégiée par les investisseurs institutionnels, qui souhaitent d’une part faire évoluer les entreprises de l’intérieur et ont, d’autre part, besoin qu’elles diminuent drastiquement leurs émissions de gaz à effet de serre pour leur permettre de tenir leurs propres objectifs de décarbonation des portefeuilles. L’engagement actionnarial peut être combiné avec d’autres politiques, telles que les financements verts et le désinvestissement des énergies fossiles ou des entreprises les plus carbo-intensives. Le désinvestissement peut d’ailleurs également intervenir à l’issue d’une démarche d’engagement infructueuse.

Source : Novethic

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème