Les hébergements collectifs touristiques en 2015 : La clientèle française est de retour

Publié le

Une étude produite par

En 2015, la fréquentation des hébergements collectifs de France métropolitaine progresse de 2 %, soit 8 millions de nuitées supplémentaires. Cette hausse est entièrement portée par la clientèle française (+ 3,1 %), plus nombreuse dans tous les types d’hébergement après trois années de baisse. Quant aux nuitées étrangères, elles reculent légèrement (– 0,3 %). Elles sont d’abord en hausse modérée aux trois premiers trimestres, malgré un mois d’août décevant en camping. Puis elles se replient fortement en novembre et décembre, à la suite des attentats du 13 novembre.

Dans l’hôtellerie, les nuitées étrangères augmentent sur l’ensemble de l’année, malgré une chute au dernier trimestre. La hausse de la fréquentation chinoise est spectaculaire, d’autres clientèles lointaines sont en repli (Russes, Japonais, Brésiliens). Dans les campings et les autres hébergements collectifs, la progression est portée uniquement par les résidents : les nuitées des non-résidents diminuent, notamment au dernier trimestre. Dans l’hôtellerie et les campings, plus l’établissement est classé, plus son taux d’occupation est élevé. En 2015, les hébergements du littoral bénéficient de la plus forte hausse de fréquentation. Ceux de l’agglomération parisienne sont à la peine, particulièrement en fin d’année.

Source : INSEE

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème