Fausse accalmie ou rebond durable ?

Publié le

Une étude produite par

Après deux mois de stress important, les actifs risqués confi rment en mars une trajectoire plus porteuse amorcée mi-février, avec toutefois une différenciation marquée des performances selon les zones, les secteurs, les catégories de titres… Outre la correction de certains excès, les raisons de cette dynamique positive sont principalement le rebond du prix du pétrole et le support indéfectible apporté à nouveau par les banquiers centraux ! Cela pose la question de la pérennité de ce mouvement si les fondamentaux s’avéraient ne pas être au rendez-vous…

Fait notable du mois : la classe d’actifs Emergents (dette, devises et actions) surperforme nettement les marchés développés. Le rebond du prix des matières premières et une moindre nervosité des changes ont permis de violents rebonds en Chine, en Russie et au Brésil. La faiblesse du dollar allège en effet la pression sur les devises émergentes, redonnant des marges de manoeuvre aux banques centrales émergentes. Le positionnement très sous-pondéré des investisseurs sur l’ensemble des actifs EM depuis des années pourrait ainsi prolonger la tendance imprimée par des fl ux entrants observés depuis 5 semaines. A confirrmer…

Source : La Française GAM

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.