At a glance

Un bon redressement de la demande placée de bureaux franciliens - 3T 2015

Publié le

Une étude produite par

Après un premier semestre particulièrement décevant, le marché des bureaux en Île-de-France a montré des signes de reprise au cours du troisième trimestre. Toutefois, ce rebond enregistré sur le marché n’est pas encore suffisant pour combler le retard accumulé en début d’année. Avec 1 500 000 m² commercialisés au cours des neuf premiers mois de l’année en Île-de-France, les volumes placés restent en retrait de 6 % par rapport à la même période de l’année 2014. De même, ils demeurent bien en-deçà de la moyenne décennale à neuf mois, qui s’élève à 1 713 000 m².

En dépit de plusieurs transactions importantes intervenues au troisième trimestre, telles que les prises à bail d’Accor sur 43 000 m² dans la Tour Sequana à Issy-les-Moulineaux, ou l’acquisition de près de 23 000 m² par la Mairie de Paris dans les immeubles Passio et Opalia à Paris 13ème, les grandes surfaces (supérieures à 5 000 m²) affichent toujours une baisse de 30 % en volume et de 23 % en nombre par rapport aux trois premiers trimestres 2014. En revanche, les petites et moyennes surfaces sont quant à elles en progression (+11 %), qu’il s’agisse des 0 – 500 m² (+14 %), des 500 – 2 000 m² (+10 %) ou des 2 000 – 5 000 m² (+7 %).

Source : BNP Paribas Real Estate 

 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème