At a glance

Un deuxième trimestre au ralenti dans une année 2015 dynamique - 1S 2015

Publié le

Une étude produite par

Avec 7,9 milliards d’euros engagés au cours du premier semestre 2015, le marché de l’investissement d’entreprise en France affiche un retrait de 40 % comparativement à la même période de 2014. Or, le retrait n’est que de 6 % par rapport à la moyenne décennale du premier semestre, qui s’établit à 8,4 milliards d’euros. C’est la très bonne dynamique du marché de l’investissement au cours du premier semestre 2014 qui explique cette situation. En effet, plusieurs portefeuilles avaient été signés avant l’été pour des montants importants. En revanche, le deuxième semestre 2015 devrait se montrer bien plus dynamique et permettre ainsi un rattrapage du marché.

Avec 79 % des volumes investis, l’Île-de-France reste de loin le marché privilégié des investisseurs. Les grands institutionnels français poursuivent leurs processus d’investissement en se concentrant sur les grandes opérations. Ainsi, 22 opérations de plus de 100 millions d’euros sont à recenser depuis le début de l’année, dont l’acquisition par Altarea Cogedim et Goldman Sachs des Tours Pascal à La Défense pour 190 millions d’euros. Les régions, avec seulement 1,7 milliard d’euros engagés au premier semestre, connaissent un début d’année difficile après deux très bonnes années. On compte néanmoins des opérations d’envergure, comme l’acquisition par Predica du Grand Hôtel Dieu à Lyon. 

Source : BNP Paribas Real Estate 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.