At a glance

Un premier semestre encourageant pour la logistique - 1S 2015

Publié le

Une étude produite par

Même si l’économie française est engagée dans un processus de reprise, la consolidation par l’investissement et l’emploi est encore nécessaire pour que la croissance s’ancre dans la durée. Cette tendance encourageante aura permis au volume placé d’entrepôts de s’inscrire à la hausse avec près de 1,4 million de m² transactés sur les 6 premiers mois de l’année 2015 (+9 % en un an). Initiés par les stratégies d’optimisation de la performance de leur supply chain, les distributeurs via les comptespropres et les clés en main de classe A supérieurs à 40 000 m² auront été particulièrement dynamiques en ce début d’année. Pour l’heure, sur l’ensemble de l’année 2015, le marché de la logistique devrait réaliser une performance aussi bonne qu’en 2014, voire supérieure, à condition que le scénario de la reprise économique ne soit pas remis en question par la situation critique de la Grèce ou le ralentissement de la croissance en Chine par exemple.

Avec 3,6 millions de m² disponibles début juillet 2015, l’offre à un an s’est résorbée (-6 % en 6 mois). Durant la décennie écoulée, le stock disponible de classe A neuf n’aura jamais été aussi faible (moins de 100 000 m² disponibles début juillet 2015) par rapport à la moyenne de ces 10 dernières années (650 000 m²). L’ensemble des marchés de la Dorsale sont confrontés à ce manque d’offre neuve. C’est dans ce contexte que l’on assiste toujours à une absence d’offre en blanc alors que les projets en gris avec des délais de livraisons rapides se multiplient. Toutefois, il convient de noter que certains opérateurs-investisseurs commencent à réfléchir sérieusement sur l’opportunité de lancer quelques projets en blanc.

Source : BNP Paribas Real Estate

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème