At a glance

Europe de l'Ouest : L'investissement en route pour des nouveaux records - 3T 2015

Publié le

Une étude produite par

L’activité dans la zone euro n’a pas pâti de la très forte incertitude qui a entouré l’avenir de la Grèce. En revanche, le ralentissement de la croissance mondiale et l’appréciation réelle de l’euro vont encore affaiblir une reprise déjà peu vigoureuse. Associé au repli des prix de l’énergie, ce mouvement va encore repousser les perspectives pour un redressement durable de l’inflation, et pousser la BCE à renforcer son action. 

Au vu de l’essoufflement des échanges avec les pays émergents, les économistes de BNP Paribas révisent en baisse leurs prévisions d’activité pour l’ensemble des pays développés, en 2015 comme en 2016. Les économies de la zone euro cesseraient globalement d’accélérer pour une croissance qui resterait autour de 1,5 % en 2015 et 2016.

Source : BNP Paribas Real Estate 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.