Régions : Un marché en progression malgré un manque d'offres qualitatives - 2015

Publié le

Une étude produite par

Des surfaces de second marché vieillissantes, qui ne répondent plus à la demande, conduisent les utilisateurs à se tourner vers le neuf, les clés en mains ou comptes propres. Ceci contribue à maintenir le niveau d’offres de second marché au plus haut. La régression des surfaces neuves ou restructurées malgré des disparités est observée sur tous les marchés. L’offre future certaine livrable en 2016 s’élève à 190 000 m² répartis sur 4 marchés, et ne permet pas de pallier le manque d’offres qualitatives sur certains d’entre eux. L’augmentation de la demande placée est observée sur presque tous les marchés, avec une forte proportion de placement sur du neuf et surtout comptes propres. A l’inverse de l’Île-de-France, les transactions supérieures à 5 000 m² ont augmenté. Les valeurs locatives se maintiennent ou augmentent selon les marchés, mais les mesures d’accompagnement restent conséquentes (1 à 1,5 mois par année d’engagement).

Source : Advenis

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : Advenis

Sur le même thème