Conjoncture énergétique d'avril 2016

Une étude produite par

En avril 2016, la production d’énergie primaire progresse de 0,3 % en glissement annuel, pour un total de 9,3 Mtep. Le léger repli de la production nucléaire (- 0,4 %) est compensé par le rétablissement de la lière hydraulique et la poursuite du développement de l’éolien.

La consommation d’énergie primaire, à 19,1 Mtep, augmente de 1,1 % en l’espace d’un an, principalement du fait de températures bien plus douces en avril 2015 qu’en avril 2016. Les consommations a priori peu corrélées au climat, comme celles des carburants routiers, sont pour la plupart en baisse.

Le taux d’indépendance énergétique cède 0,4 point entre avril 2015 et avril 2016. Mesuré en cumul sur les douze derniers mois, il s’élève à 50,8 %, soit 0,2 point de moins que sur les douze mois précédents.

Source : Ministère de la transition écologique et solidaire

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème

  • Sylvain Moreau

    Chef du service de l’Observation et des statistiques - Commissariat Général au Développement Durable

    Auteur(e) de 234 études