Vingt-cinq années de transport intérieur de voyageurs

Publié le

Une étude produite par

En 2014, le transport intérieur de voyageurs représente 907 milliards de voyageurs-kilomètres. Depuis 1990, il a augmenté de 23 %, soit une croissance de 0,9 % par an en moyenne.

Avec 721 milliards de voyageurs-kilomètres en 2014, le transport individuel a augmenté de 20 % depuis 1990. Sa part modale a néanmoins diminué au cours des deux dernières décennies : il représente 79,5 % du transport intérieur en 2014 ; cette part représentait 81,3 % du transport intérieur en 1990. Environ 90 % du transport individuel correspond au transport en voitures particulières françaises ; les véhicules légers étrangers et les deux-roues motorisés représentent les 10 % restants. Si la part modale du transport individuel a diminué depuis 1990, le transport en voitures particulières a quant à lui augmenté de 16 % durant la même période. Ce rythme de progression reste toutefois moindre que celui de la circulation de ces voitures (exprimée en véhiculeskilomètres) du fait de la baisse régulière du nombre d’occupants par voiture. Jusqu’à présent, ce taux d’occupation des voitures particulières françaises avait - par convention - été laissé constant sur longue période. Un travail méthodologique a permis d’en effectuer la révision : ainsi, on estime que le taux d’occupation annuel décroît de 1990, où il est égal à 1,78 individu, à 1,58 en 2014. Cette diminution progressive s’explique par deux évolutions concomitantes : la baisse régulière de la taille des ménages français, d’une part, et le fait que les ménages français possèdent de plus en plus de véhicules, d’autre part.

Source : Ministère de la transition écologique et solidaire

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème

  • Sylvain Moreau

    Chef du service de l’Observation et des statistiques - Commissariat Général au Développement Durable

    Auteur(e) de 234 études