2009 : une année difficile pour l’hôtellerie de tourisme, alors que le camping gagne du terrain

Publié le

Une étude produite par

En 2009, particulièrement au premier semestre, l’hôtellerie de tourisme a pâti de la crise économique mondiale : la baisse de fréquentation a atteint 4,9 % et le taux d’occupation a perdu 3,3 points. Toutes les catégories ont été touchées. Alors que le repli de la fréquentation de la clientèle française est resté limité (- 1,4 %), celui de la clientèle étrangère (- 11 %), notamment européenne (- 13 %), a été particulièrement important. L’hôtellerie de plein air a bénéficié de cette situation : la fréquentation y est en hausse de 4,2 %, bénéficiant d’une forte croissance de la clientèle française (+ 7,2 %) et d’un repli contenu de la clientèle étrangère (- 1,1 %). Les régions littorales ont bénéficié d’une fréquentation française à la hausse, notamment dans les campings. Par contre, l’hôtellerie urbaine a souffert du recul de la fréquentation étrangère, notamment européenne.

Source : Ministère de l'Economie

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème