Orientations et stratégie

Noël en novembre ?

Publié le

Une étude produite par

Fin en fanfare pour un mois de novembre qui a pourtant vu le stress européen culminer à son paroxysme, avec des rendements longs italiens au-delà de 7 %, un écart de taux France/ Allemagne à près de 200bp, et même une relative perte de confiance sur la dette publique allemande, avant que ne s’amorce dans les derniers jours, un retour à davantage de sérénité accompagné d’une normalisation des courbes de taux. Tout au long de cette période extrêmement agitée sur le front des dettes gouvernementales, les bourses légitimement chahutées, ont néanmoins surpris par leur résilience.

Source : La Française AM

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.