La lettre - mai 2009

Publié le

Une étude produite par

Partout récurrente et jamais élucidée, la question foncière se pose avec une acuité particulière dans la Région Ile-de-France où elle constitue, de toute évidence, un enjeu socio-économique considérable. Au-delà de l’appréhension géographique et technique des sols à bâtir, elle appelle des approches croisées : juridiques (connaissance des «ayants droit» et des règles organisant l’appartenance des terrains au territoire et fixant leur constructibilité), économiques (le prix des terrains dépend des droits qui s’y exercent et de la possibilité d’en faire usage), sociales (l’espace est devenu un lieu de marquage social), voire sociologiques (les propriétaires ne décident pas selon la seule rationalité économique).

Source : Observatoire régional du foncier en Ile-de-France (ORF)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème