Note n°24 - Le parc de bureaux francilien en 2008

Publié le

Une étude produite par

Paris représente toujours une part significative du parc francilien (32.7 %), même si celle-ci est en en baisse constante depuis 1975. Le coeur d’agglomération (Paris et la première couronne) concentre près des trois-quarts du parc régional. Mais à l’intérieur de la première couronne, la prédominance des Hauts-de-Seine est contrebalancée par la croissance régulière des autres département limitrophes de Paris, avec en premier lieu la Seine-Saint-Denis qui enregistre la plus forte progression en première couronne sur la période 2000-2008. La seconde couronne concentre désormais plus de 26 % des surfaces de bureaux, notamment grâce aux développements tertiaires de Saint-Quentin et de Vélizy dans les Yvelines, du secteur de Roissy dans le Val-d’Oise ainsi que des zones d’Evry et de Massy en Essonne.

Source : Observatoire régional de l'immobilier d'entreprise (ORIE)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème