Note n° 28 : Le marché des bureaux en Ile-de-France : un ralentissement durable ?

Publié le

Une étude produite par

La crise financière et bancaire continue de produire ses effets sur le marché de la construction de bureaux. En 2009 et 2010, la construction de bureaux a accusé un net repli : un peu de plus de 500 000 m² SHON ont en moyenne été mis en chantier pour la période contre 1 million de m² en 2008. 

En 2011, la production de bureaux neufs et restructurés a été multipliée par 2,5 par rapport à 2010, frôlant le million de m². Selon le CAPEM-observatoires de la FPI-IDF, les mises en chantier dans le neuf sont estimées à plus de 740 000 m² en 2011 contre près de 340 000 m² l’année précédente. Les mises en chantier de bureaux restructurés, quant à elles, ont été multipliées par 3,7 pour dépasser les 250 000 m², contre un peu plus de 200 000 m² en moyenne sur la période 2003-2010. Les estimations du premier trimestre 2012, semblent faire état d’un ralentissement à nouveau de l’activité.

Source : Observatoire régional de l'immobilier d'entreprise

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème