Suivi de la situation économique en Rhône-Alpes - Avril 2016

Publié le

Une étude produite par

Au premier trimestre, 36 % des TPE-PME rhônalpines ont enregistré une hausse de chiffre d’affaires sur un an et 26 % une baisse. Ces résultats confirment ainsi une amélioration de l’activité. Le bilan est nettement positif dans le commerce de gros et l’industrie ; il s’améliore dans le BTP, même s’il reste légèrement négatif. Néanmoins, six entreprises sur dix disent toujours souffrir d’un manque de vigueur de l’activité. Un tiers des entreprises connaissent des difficultés de trésorerie. Les perspectives pour le 2e trimestre sont nettement favorables pour les services aux entreprises et le commerce de gros, en redressement pour le BTP. Les responsables de TPE-PME manquent toujours de confiance dans la situation économique générale mais sont relativement optimistes quant à leur situation personnelle : 38 % d’entre eux tablent sur une augmentation de leur chiffre d’affaires annuel en 2016, 19 % sur une baisse. Les prévisions annuelles sont positives dans tous les secteurs d’activité, plus particulièrement dans l’industrie et pour les entreprises exportatrices. Les TPE-PME qui comptent augmenter leur effectif au printemps sont plus nombreuses que celles qui pensent le réduire. Ce résultat, positif au regard des tendances passées, confirme l’amélioration déjà observée en janvier en matière de perspectives d’embauche. Les intentions d’investissement apparaissent stables. Point essentiel à souligner, les améliorations observées concernent seulement les PME et notamment celles d’au moins 50 salariés. Le bilan du 1er trimestre et les prévisions à court et moyen termes sont négatifs pour les TPE.

Source : CCIR Auvergne-Rhône-Alpes 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème