Performances Hôtelières - Février 2016

Publié le

Une étude produite par

Les performances hôtelières enregistrées au mois de février sont en hausse par rapport à l’an dernier. En effet, toutes catégories confondues, le RevPAR augmente de presque de 1,9% dans le département des Alpes-Maritimes. Les caté-gories super-économique, moyen et haut de gamme affichent des évolutions de RevPAR négatives contrairement aux résidences ainsi que les segment économique et luxe. Le congrès HP-ETSS (du 1er au 4 février) et le salons IPEM (du 17 au 19 février) et le Festival International des jeux (du 22 au 27 février) ont permis à la ville de Cannes ainsi qu’au département de constater cette légère hausse des résultats.

Les hôtels de la catégorie luxe affichent la plus forte évolution de RevPAR avec 20,4%. Ce résultat est dû à la forte hausse de la fréquentation (+10,7 pts). Les hôtels du segment économique enregistrent une hausse de la fréquenta-tion (+1,3 pt), malgré la baisse des tarifs sur ce segment (-1,3%) permettant au RevPAR d’augmenter de 1,6%. Les rési-dences affichent une stabilité dans leurs performances (RevPAR: +0,0%) avec une hausse du taux d’occupation de 2,3 pts et une baisse des prix moyens de 4,2%. Les hôtels moyen et haut de gamme voient leurs RevPAR diminuer respec-tivement de 7,9% et 3%, suite à une baisse de la fréquentation pour le moyen de gamme et des prix moyens pour le haut de gamme. Quant au segment super-économique, suite à une baisse de la fréquentation son RevPAR diminue de 5,8%.

Source : Comité Régional du Tourisme Côte d'Azur

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème