Performances Hôtelières - Janvier 2016

Publié le

Une étude produite par

Les performances hôtelières enregistrées au mois de janvier sont en hausse par rapport à l’an dernier. En effet, toutes catégories confondues, le RevPAR augmente de presque de 8% dans le département des Alpes-Maritimes. Les catégo-ries super-économique, économique et les résidences ont été affectées par une baisse d’activité et affichent des évo-lutions de RevPAR négatives contrairement au moyen et haut de gamme ainsi que le segment luxe.

Les hôtels de la catégorie luxe affichent la plus forte évolution de RevPAR avec 25,1%. Ce résultat est dû à la forte hausse de la fréquentation (+9,7 pts). Les hôtels moyen de gamme enregistrent une relative stabilité de la fréquenta-tion, toutefois, la hausse des tarifs sur ce segment (+3,1%) a permis au RevPAR d’augmenter de 1,4%. Effet inverse pour le segment haut de gamme où les prix moyens stables combinés à une hausse du taux d’occupation ont entraîné une hausse de RevPAR de l’ordre de 8,8%. Les établissements de la catégorie super-économique enregistrent, par des baisses de la fréquentation et des prix moyens, une diminution de RevPAR de 4,8%. Les résidences rentrent dans cette tendance également, le RevPAR baisse de 2,2% notamment à cause d’une baisse des prix moyens de 2,8%. Malgré une hausse de 1,2% des prix moyens, le segment économique enregistre une très légère baisse de RevPAR de 0,5%.

Source : Comité Régional du Tourisme Côte d'Azur

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème