Guadeloupe : Bilan économique 2014, un résultat en demi-teinte

Publié le

Une étude produite par

En 2013, le taux de croissance de l’économie à la Guadeloupe a été modéré, +0,7% en volume, contre 0,3% pour la France entière. L’investissement a été le principal moteur de cette croissance en Guadeloupe avec une contribution à hauteur de 1,7%, contre -1,2% en 2012.

La Guadeloupe connaît un chômage structurel qui est sur une pente ascendante et qui est davantage préjudiciable aux femmes. Le taux de chômage est parmi les plus élevés dans les Département français d’Amérique.

En 2014, la consommation des ménages a été soutenue, dans un contexte de faible pression inflationniste, d’une baisse générale des prix de l’énergie, et de hausse des crédits à la consommation. Les ventes de véhicules ont été soutenues.

Les résultats du commerce extérieurs ont par ailleurs été décevants, qu’il s’agisse des importations ou des exportations en volume et en valeur, à l’exception des bananes dont le taux de croissance est appréciable.

Les créations d’entreprises connaissent en 2014 un certain essoufflement. Le soutien des établissements de crédits aux entreprises est sur la bonne pente à l’instar des crédits d’exploitation et des crédits d’investissement.

Source : CCI Îles de Guadeloupe

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème