Languedoc-Roussillon : Chiffres-clés de l’économie - 2014

Publié le

Une étude produite par

Après une année 2012 particulièrement difficile pour l’économie régionale, marquée par un nouveau renversement de tendance, 2013 s’ouvre sur un premier semestre en demi-teinte. L’emploi continue à reculer de -0,4% dans le secteur concurrentiel qui détruit 2 075 emplois, l’intérim assumant le rôle de variable d’ajustement (-10,7%) en l’absence de perspectives économiques et d’une hypothétique reprise de la croissance.

Dans une morosité quasi généralisée de l’activité, seul le secteur tertiaire, et plus particulièrement les services aux entreprises, parviennent à se maintenir. La construction et l’industrie s’avèrent par contre profondément impactées.

La situation conjoncturelle s’améliore durant le second semestre 2013 dans un contexte national de reprise modérée de la croissance. La fréquentation touristique régionale affiche de bons résultats (+1,8%) grâce, notamment, au succès de l’hôtellerie de plein-air qui, avec 19,5 millions de nuitées, permet d’établir un nouveau record régional sur la base de séjours en constante progression (de 7 jours en 2012 à 7,2 jours en 2013).

La chute de l’emploi ralentit dans la plupart des secteurs d’activité de la région, l’embellie dans les services et le commerce qui retrouvent un solde positif, compensant en partie les destructions d’emplois qui progressent depuis plusieurs années consécutives dans la construction (-1 954 emplois sur l’année) et dans l’industrie (-615).

Source : CCIR Occitanie

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.