Point de conjoncture Nord-Pas-de-Calais - Picardie

Publié le

Une étude produite par

L’an dernier à la même époque, «l’alignement des planètes», à savoir les faiblesses conjointes de l’euro, du prix du pétrole et des taux d’intérêt, laissait espérer un léger mieux en matière de croissance pour 2015. Un an après, quel en est le bilan ? Plutôt rassurant : les 5 300 chefs d’entreprises de la nouvelle région, qui ont répondu à l’enquête de conjoncture des CCI Nord de France et Picardie, confirment que l’année 2015 fut (enfin) meilleure que les précédentes, avec une activité qui a retrouvé un léger tonus.

Mais cette amélioration reste bien timide. Pour 2016, nos dirigeants ne font pas preuve de beaucoup d’optimisme sur leur chiffre d’affaires. Certes, ils anticipent une légère progression de leur activité mais ils s’inquiètent de leur situation financière et n’envisagent ni recrutement, ni reprise de l’investissement. Les moteurs de la croissance semblent bien en panne et expliquent cet attentisme des dirigeants. Certes, les ménages auront un peu plus de pouvoir d’achat grâce à la baisse du prix du pétrole, mais la consommation ne pourra pas être un réel moteur en raison du niveau élevé du taux de chômage. L’amélioration peut-elle venir de la construction ? On connait l’adage « quand le bâtiment va, tout va », les plus optimistes pensent que le secteur cessera enfin de peser sur la croissance, certains indicateurs étant mieux orientés. Mais la tendance demande à être confirmée.

Source : CCIR Hauts-de-France

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.