Préconisations pour le déploiement de la transition énergétique incluant le bâti en Bretagne

Une étude produite par

La transition énergétique incluant le bâti s’impose comme un défi majeur à relever pour nos sociétés. Au niveau national, le secteur du bâtiment constitue le plus gros consommateur d’énergie (environ 44% des consommations totales) après le transport et l’industrie. Le parc bâti, hétérogène et ancien, se caractérise par un nombre alarmant de logements mal isolés et très peu performants.

Les gouvernements successifs ont souhaité inscrire la rénovation énergétique du bâti au coeur de leur politique en matière de réduction de rejets de CO2 et de gaz à effet de serre (GES ).

La Loi du Grenelle 2 a fixé à 38% les engagements nationaux en matière de réduction de la consommation d’énergie primaire d’ici 2020 dans le secteur du bâtiment dans la perspective du facteur 4 pour 2050.

Le gouvernement a réaffirmé sa volonté de faire du secteur du bâtiment un gisement majeur d’efficacité énergétique mais également un levier important de création d’emplois dans une filière aujourd’hui en difficulté. Il prévoit ainsi la rénovation de 500 000 logements par an avec pour objectif la création de 75 000 emplois sur le territoire (Plan de Rénovation Energétique de l’Habitat engagé au printemps 2013).

Source : CCIR Bretagne

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème