L’intensification dans les projets de rénovation urbaine en Ile-de-France

Publié le

Une étude produite par

Depuis 2003, l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) oeuvre pour améliorer le cadre de vie des habitants des quartiers politique de la ville, principalement constitués de grands quartiers d’habitat social construits des années 1950 à 1970. Ces derniers conservent auprès du grand public une image d’ensembles souvent dégradés dont la forme urbaine, particulièrement marquée par les tours et les barres, est ressentie comme spécialement dense. En réalité, on sait que cette conception urbaine, du fait du contexte historique où elle a été produite – utilisation de nouvelles techniques de construction, foncier disponible, nécessité de produire de nombreux logements en peu de temps, etc. – correspond, en fait, à une utilisation non optimisée du foncier disponible.

Source : ANRU

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème