Habiter le Grand Paris : Nouveaux paysages construits du Grand Paris

Publié le

Une étude produite par

La Métropole c'est un changement d'échelle tel que la ville et les paysages ne s'y retrouvent plus.

La Métropole n'est plus une ville, c'est un territoire partagé dans lequel la question de l'échelle urbaine n'est pas forcément en rapport avec l'échelle humaine, mais plutôt avec celle du mouvement et celle des activités auxquelles les habitants prennent part.

La géographie n'y est plus aussi lisible, les logiques paysagères globales articulant plateaux et vallées, fleuves, rivières et forêts s'effacent peu à peu et disparaissent progressivement La Métropole est aussi une agglomération de situations construites dispersées, le plus souvent sans rapport les unes avec les autres, ce qui pose la question de l'identité partagée par ses millions d'habitants, et de l'échelle requise pour que cette identification à une histoire commune devienne une réalité.

Source : Atelier International du Grand Paris

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème