La lettre des tendances fondamentales

L'énergie et le climat

Une étude produite par

L’énergie, on le sait, est au coeur de toutes les activités humaines et, de tout temps l’enjeu de la croissance et du pouvoir. C’est donc un des plus importants facteurs de déséquilibre.

Dans l’ère agricole, la maîtrise de l’énergie était limitée au travail des métaux. De ce fait, pendant plusieurs milliers d’années, la croissance n’était que de nature malthusienne, liée aux surfaces cultivables et à la quantité de récoltes. Le PIB par habitant stagnait et la croissance de la population était largement régulée par la générosité de la nature. Pour caricaturer, on peut nommer cette époque comme celle de l’économie du Salut, de la prière incantatoire… Et c’est ce que l’on retrouve encore aujourd’hui dans les régions les plus pauvres du monde où l’opium du peuple bat tous les records.

Source : La Française AM

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : La Française AM

Sur le même thème