La transition énergétique en Méditerranée, scénario 2040

Une étude produite par

La Méditerranée, située au carrefour de trois continents, concentre aujourd’hui près de 7% de la population et 8% de la consommation d’énergie primaire dans le monde. À l’horizon 2040, cette situation devrait encore s’accentuer, sous le double effet d’une forte croissance démographique (+105 millions d’habitants par rapport à 2013) et économique (+2,3 % par an).

Dans ce contexte, selon le scénario « laisser-faire » de l’OME, un doublement de la consommation d’énergie finale est attendu à cet horizon dans les pays de la rive Sud, et un triplement des consommations d’électricité, sous l’effet notamment du développement accru de la climatisation et des nouveaux équipements électriques (électroménager, informatique, etc.). Dans le même temps, les émissions régionales de dioxyde de carbone seraient aussi appelées à augmenter de 45%, faisant plus que doubler au Sud, alors même que tous ces pays viennent de s’engager à Paris, lors de la COP21, en faveur d’une neutralité carbone pour le milieu du siècle.

Source : ADEME

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème