Des perspectives un peu plus encourageantes, sauf pour l’emploi

Publié le

Une étude produite par

Les effets de la crise se font toujours sentir, avec des défaillances d’entreprises toujours trop nombreuses et un faible niveau de création de nouveaux établissements. Néanmoins, sans parler de reprise, les indicateurs d’activité commencent à laisser entrevoir un desserement de la situation début 2014. L’activité s’est globalement stabilisée et les perspectives s’améliorent pour les prochains mois. Les investissements redémarrent depuis plusieurs mois et le chômage partiel recule peu à peu.

La consommation est un petit peu plus dynamique et les ménages ont réinvesti dans l’automobile et le logement ancien au 1er trimestre 2014.

L’activité touristique est jugée satisfaisante pour le début de l’année.

Cependant, le chômage reste à un niveau très élevé et les perspectives de court terme restent moroses.

Source : Observatoire de l'Economie et des Territoires de Touraine 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.