2014 : En attendant la reprise

Publié le

Une étude produite par

L’année 2014 n’aura pas répondu aux espoirs de reprise portés fin 2013. Après un début d’année encourageant, l’activité économique tourangelle s’est dégradée dès l’été et le bilan global reste morose. Malgré tout, les créations d’entreprises ont connu un net rebond, les chiffres d’affaires et le recours au travail temporaire sont restés stables. Mais le manque de visibilité et le faible niveau d’activité ont continué de produire leurs effets : multiplication des défaillances d’entreprises, investissement en berne et rebond de la demande de chômage partiel. Le marché de l’emploi en a encore une fois subi les conséquences, avec une baisse de l’emploi salarié et une progression soutenue du chômage qui atteint de nouveaux records. Seules les offres d’emplois durables résistent. La consommation des ménages est contrastée. Très dynamique pour l’automobile, elle est prudente pour les achats courants et reste modeste pour le logement, ainsi le marché local tourne au ralenti. L’activité touristique s’est tout de même maintenue, en dépit d’une météo capricieuse et de la concurrence de la coupe du monde de football.

Dans ce contexte, les conjoncturistes nationaux reportent les premiers signes perceptibles d’amélioration à mi-2015.

Source : Observatoire de l'Economie et des Territoires de Touraine 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème