Un été sans éclat

Publié le

Une étude produite par

A l’image de la météo, le climat général constaté au cours de l’été peu être qualifié de morose.

Les frémissements de reprise enregistrés au cours du 1er trimestre qui ont commencé à s’essoufler dès le début du printemps n’ont pas retrouvé de tonus au cours de l’été.

Le ralentissement de l’activité a été perceptible en juilet et août, sans qu’il soit possible de faire la distinction entre les causes liées à la période estivale et celle liées à une dégradation de la situation.

Seuls quelques signaux encourageants viennent nuancer un bilan plutôt maussade. Le marché de l’automobile reste dynamique et celui du logement neuf se redresse. De même, la création d’entreprises semble trouver un nouveau souffle et le niveau global de consommation se maintient.

Source : Observatoire de l'Economie et des Territoires de Touraine 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème