Du mieux, mais l’incertitude persiste

Publié le

Une étude produite par

Sans signe concret de reprise, la situation reste contrastée.

Parmi les signaux positifs, la consommation des ménages progresse peu à peu, notamment dans l’automobile, le recours croissant à la main d’oeuvre intérimaire pour honorer les commandes, la stabilisation des niveaux de carnets de commandes dans la construction et un bon début de saison touristique, porteuse d’activités et d’emplois.

Parmi les éléments modérateurs, le regain de demande de chômage partiel qui traduit toujours une inquiétude persistante de la part des chefs d’entreprise quant à leur niveau d’activité à venir, le marché du logement qui ne décolle pas, les défaillances d’entreprises en croissance et le chômage qui progresse, sans perspective d’amélioration dans ce contexte d’incertitude.

Source : Observatoire de l'Economie et des Territoires de Touraine

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème