Un début d’année mitigé

Publié le

Une étude produite par

La situation demeure globalement hésitante sur les premiers mois de l’année.

L’inquiétude persiste. De la part des chefs d’entreprise qui restent dans l’incertitude face au niveau d’activité des prochains mois, avec des chiffres d’affaires qui stagnent et une activité à l’export en déclin au 1er trimestre. De la part des ménages qui continuent de se désendetter et modèrent toujours leur consommation courante. Le marché de l’emploi est toujours dégradé et l’accalmie saisonnière à venir ne devrait pas produire beaucoup d’effets.

Des signes de détente sont néanmoins perceptibles : le recours à la main d’oeuvre intérimaire et les dépenses d’investissement restent dynamiques pour les entreprises, les marchés de l’automobile et de l’immobilier ancien se redressent et la saison touristique démarre bien.

Source : Observatoire de l'Economie et des Territoires de Touraine 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème